New here? Register. ×
Menu

UNE ZONE DEDIEE AUX ABEILLES A PETITE RIVIÈRE NOIRE POUR LA PRODUCTION DE MIEL ORGANIQUE

no comments
Written by MSM Party | Published in Hot News, Latest News, Lor Coltar
  • Featured-Image-Recovered-9-ABEILLES
22May

UNE ZONE DEDIEE AUX ABEILLES A PETITE RIVIÈRE NOIRE POUR LA PRODUCTION DE MIEL ORGANIQUE

Une zone dédiée exclusivement aux apiculteurs a été créée à Petite Rivière-Noire sur une superficie de 10 arpents le jeudi 18 mai 2017. Deux autres – l’une au Morne et l’autre à Laferme/Bambous – seront bientôt créées dans un futur proche. Rien que pour la circonscription No 14 (Savanne/Riviere-Noire), il y aura trois zones pour abeilles.

Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, présent à la cérémonie pour le lancement officiel à Petite Rivière-Noire, a rappelé que le secteur de l’apiculture a de gros potentiels vu que la demande est très grande. Maurice produit 30 tonnes de miel annuellement alors que l’importation oscille entre 210 et 250 tonnes.

L’apiculture, indique le ministre Seeruttun, en présence du député Joe Lesjongard et de 200 apiculteurs, est une activité économique qui se fait à temps partiel. Il affirme avoir exigé de la Division d’Entomologie de son ministère de lui présenter un programme de travail pour consolider ce secteur et améliorer la production. Les abeilles, souligne-t-il, jouent un rôle très important dans la préservation de notre biodiversité. « Sans les abeilles il n’y a pas de floraison des fleurs et des fruits » Sur le terrain de Petite Rivière-Noire, le département des Bois et Forêts a mis en terre quelques 3 500 plants de diverses variétés (eucalyptus, campêche, jamblon, roussaille, vavangue, lucuma, goyaves et tamarinier).

A Bras d’Eau en 2016, le ministre Seeruttun avait annoncé que dans les régions où il y a une prolifération d’abeilles le ministère mettra en terre 18 000 plants d’ici à 2018. Mais, qu’à ce jour, le chiffre de 17 000 a été atteint. « C’est bon signe qu’on est sur la bonne voie pour soutenir les apiculteurs » Aussi, dit-il, des experts du Kenya, avec le soutien de l’IFAD et de l’ICIPE, viennent à Maurice pour former nos apiculteurs.

S’agissant de la Varroa, un parasite qui attaque les abeilles, Mahen Seeruttun fait ressortir que des actions ont été prises pour l’éliminer. En 2016, des produits (Apistan, Apivar et Apiguard) pour une valeur de Rs 1 million ont été distribués gratuitement pour détruire la varroa. Un relevé démontre que la situation est sous contrôle et de faire appel aux apiculteurs de ne pas importer la reine d’abeilles. « Nous avons déjà découvert la reine d’abeilles dans des boites d’allumettes » Il dit aussi que le placement des ruches dans des zones résidentielles est à déconseiller.

D’autres part, le ministre a annoncé la présentation avant la fin de l’année de deux projets de loi : Animal Production Bill pour la protection des abeilles, entre autres, et le Pesticides Bill pour un meilleur control sur l’utilisation de pesticides une menace constante pour les abeilles.

Enfin, les apiculteurs se sont vus remettre des équipements (accessoires de protection – voile, chapeau – et enfumoir, ruches etc). Un lot de 150 kits a été envoyé à Rodrigues pour être distribué aux apiculteurs.

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See