New here? Register. ×
Menu

Un Mauricien et une Rodriguaise au Global Entrepreneurship Summit

no comments
  • Featured-Image-Recovered2-mau-rod-entpo
30Jul

Un Mauricien et une Rodriguaise au Global Entrepreneurship Summit

Un Mauricien, le Dr Leckraj Amal Bholah, et une Rodriguaise, Marie Paule Sakoury, ont fait le déplacement au Kenya pour le sommet du ‘Global Entrepreneur Summit’ au Kenya le week-end dernier.

Le président américain Barack Obama y avait été invité et a fait un discours. Le Dr Leckraj Amal Bholah est médecin la clinique Fortis Darné, et a suivi en parallèle un parcours informatique. Selon lui, le ‘Global Entrepreneur Summit’ a été un signal fort que l’entrepreneuriat devient un élément moteur de la croissance économique et du développement social.

“Le Global Entrepreneur Summit a réuni des milliers d’entrepreneurs en Afrique, et représente une opportunité pour eux de faire voir leurs talents et de créer des contacts en affaires”, a-t-il dit. “Le président Obama a annoncé que les États-Unis vont apporter leur soutien à la communauté des investisseurs en Afrique”. “Il faut savoir que le président Obama a lui-même eu le prix Nobel pour l’entrepreneuriat africain, et il est vraiment motivé à contribuer au développement du continent africain”, a t il déclaré.

Leckraj Bholah travaille sur un projet de ‘eHealth’ avec la State Informatics Limited, et souhaite étendre sa collaboration vers d’autres horizons. Quant à Marie Paul Sakoury, elle dira qu’elle a eu l’occasion pendant la tenue du Sommet de suivre des conférences, d’avoir des interactions avec des consultants, et de rencontrer d’autres ‘start ups’. “J’ai appris qu’il y avait tellement de programmes pour les femmes entrepreneurs africaines et tellement de possibilités sur le monde de l’entrepreneuriat”, a t elle déclaré. Mais, pour elle, le moment le plus fort a été le lancement du Sommet par le président des États-Unis qui, en toute modestie, a prononcé un message vraiment fort pour les jeunes, surtout les femmes entrepreneurs.

Barack Obama a exhorté le monde à changer de regard sur l’Afrique et à bâtir de véritables partenariats avec elle, lundi, à Addis Abeba, Éthiopie, au siège de l’Union africaine. Il a déclaré que sur le milliard de dollars que les États Unis dépensent globalement, la moitié servira à supporter le développement en Afrique. Il a aussi parlé de plusieurs partenariat en cours, tels que l’initiative ‘Power Africa’, qui vise à réduire le nombre d’Africains qui vivent sans électricité.

Les États-Unis, a-t-il annoncé, vont étendre leurs relations commerciales avec la Tanzanie, l’Ethiopie et le Mozambique. Un ‘Business Forum’ entre les États-Unis et les pays africains sera organisé l’an prochain aux États-Unis, et aura comme objectif de mobiliser des milliards de dollars pour de nouvelles relations commerciales et de nouveaux investissements. Le président américain a aussi dit que l’Afrique doit sortir gagnante de tous les partenariats signés, il doit s’agir de relations économiques réelles qui créent des emplois et de l’autonomie pour le peuple africain. Il a ajouté “qu’il faut combattre le cancer de la corruption en Afrique”, qui coûte des milliards de dollars aux États.

 

Source: ‘link of article from Le Matinal’.

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See