New here? Register. ×
Menu

Innovation – Etienne Sinatambou veut lancer une stratégie nationale de gouvernance numérique

no comments
  • Featured-Image-Recovered-5-etienne-innovation
03Jun

Innovation – Etienne Sinatambou veut lancer une stratégie nationale de gouvernance numérique

Maurice veut mettre en œuvre une stratégie nationale de gouvernance numérique, a annoncé le ministre des Technologies, de la Communication et de l’Innovation, Etienne Sinatambou, lors de son intervention à la conférence sur la gouvernance numérique qui a eu lieu les 30 et 31 mai 2016 à Tallinn, Estonie.

Une cinquantaine de pays dont de nombreux États insulaires d’Europe et du monde avaient participé à cette conférence. Dans son intervention, Etienne Sinatambou a expliqué que « Maurice ambitionne d’implémenter une stratégie nationale de gouvernance numérique qui vise à améliorer l’efficacité des services publics pour le confort et le bien-être des citoyens ».

Présentant la stratégie de la gouvernance numérique lors d’une session dédiée aux expériences des micro-États et États insulaires, le ministre a souligné les spécificités des îles. Pour lui, une telle stratégie doit être transversale. « Pour être efficace et user friendly la gouvernance numérique doit contribuer à l’amélioration des transports publics, à fluidifier les déplacements, à enrichir le système éducatif, et à améliorer l’offre de santé et la sécurité, entre autres », estime Etienne Sinatambou.

La mission du ministre Sinatambou a aussi eu pour objectif de traduire en action le protocole d’accord signé entre le gouvernement mauricien et l’e-Governance Academy d’Estonie qui prévoit notamment la création d’une e-Governance Academy à Maurice pour accompagner les pays membres de la Commission de l’Océan Indien (COI) dans la mise en place d’une stratégie régionale de gouvernance numérique. Le ministre a, dans cette optique, rencontré le directeur de cet organisme, M. Arvo Ott, en présence des représentants de la COI et des pays membres et il a été convenu qu’un plan d’action serait élaboré dans les plus brefs délais a cet effet.

Il faut ici rappeler que le protocole d’accord, signé en septembre 2015, prévoit (a) la mise en œuvre d’une autoroute de l’information calquée sur l’infrastructure numérique estonienne, avec pour objectif l’amélioration des services informatiques dans les pays membres de la COI, (b) le développement de registres et de bases de données numériques, (c) la formation dans le domaine de la protection des données, de la lutte contre la cybercriminalité et de la protection des infrastructures vitales, et (d) une coopération parmi les institutions éducatives pour des études sur la gouvernance numérique.

M. Sinatambou a aussi eu des entretiens bilatéraux avec plusieurs personnalités dont le directeur général pour l’Informatique de la Commission européenne, Gertrud Ingestad. Il a ainsi été question d’échanges entre la division DIGIT de la Commission européenne et Maurice dans le cadre des difficultés entourant la transformation digitale malgré le fait qu’il soit acquis que l’informatique est un élément majeur dans la promotion du développement économique et social de tout pays.

Article from – Lemauricien

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See