New here? Register. ×
Menu

SECTEUR PUBLIC : Rs 153 milliards d’investissements sur les cinq prochaines années

no comments
  • Featured-Image-Recovered-6-secteur-publik
02Aug

SECTEUR PUBLIC : Rs 153 milliards d’investissements sur les cinq prochaines années

Plus de 50 % de ce montant canalisés vers trois secteurs : eau/tout-à-l’égout, transport routier et énergie

Le gouvernement prévoit des investissements totalisant Rs 153,1 milliards sur la période 2016/2017 à 2020/2021 dont environ Rs 35 milliards pendant la présente année financière. Selon le Public Sector Investment Programme (PSIP), qui est remis à jour chaque année à l’occasion de la présentation du budget, l’eau et le tout-à-l’égout (Rs 35 milliards), le transport public (Rs 25 milliards) et l’énergie (Rs 25 milliards) sont les trois secteurs qui bénéficieront de la plus forte dotation pour les prochaines années.

Les Rs 153 milliards d’investissement prévus par le secteur public sont répartis comme suit : 201/2017 : Rs 34,9 milliards ; 2017/2018 : Rs 33,9 milliards ; 2018/2019 : Rs 29,1 milliards, 2019/2020 : Rs 27,3 milliards et 2020/2021 : Rs 27,8 milliards. Le montant de Rs 153 milliards, précise le ministère des Finances, n’inclut pas les dépenses de développement que comptent faire les compagnies gérées ou contrôlées par le gouvernement comme Air Mauritius, la State Investment Co Ltd, la State Property Development Co Ltd, la State Land Development Co Ltd et Mauritius Telecom. De plus, la participation du secteur privé dans certains projets d’envergure tels Heritage City et Metro Express n’a pas été comptabilisée, ces investissements pouvant atteindre environ Rs 24 milliards sur les prochains cinq ans.

Selon un relevé des projets de développement par secteur d’activité, le gouvernement se propose de consacrer une enveloppe de l’ordre de Rs 3,2 milliards aux services publics généraux dont Rs 100 millions pour un Integrated Customs and Governmental Clearance Centre à l’aéroport de Plaisance, Rs 250 millions pour la construction de drains par les administrations régionales, Rs 100 millions pour le programme de logement social à Rodrigues, Rs 168 millions pour l’acquisition d’équipement de sécurité par les services de défense et des affaires intérieures et Rs 100 millions pour la retransmission en direct des travaux parlementaires. Pour ce qui est de l’ordre et de la sécurité publique dont les dépenses de développement se situeraient à Rs 1,8 milliard en 2016/2017, le PSIP indique que Rs 177,6 millions seront allouées à la force policière pour l’achat de 12 light armoured personnel carriers, Rs 667 millions pour des waterjet fast attack craft et Rs 118 millions pour compléter le budget d’acquisition du Dornier.

Le secteur public s’attend à décaisser Rs 305 millions pour la poursuite du projet d’épierrage des terres appartenant à de petits planteurs. Dans le secteur énergétique, un décaissement de Rs 2,8 milliards est annoncé pour le redéveloppement de la centrale électrique de St-Louis et Rs 800 milliards pour l’installation d’une turbine à gaz de 135-150 megawatts. Un budget conséquent, estimé à Rs 690 millions, est annoncé sous l’item « extension et renforcement des réseaux de distribution d’électricité ». De plus, Rs 214 millions seront consacrées à des projets de développement informatique.

Heritage City/Metro Express

Le gouvernement annonce également une injection de Rs 1,5 milliard cette année dans le capital de la société qui sera chargée de l’exécution du projet Heritage City. Une participation gouvernementale à hauteur de Rs 800 millions est indiquée concernant le projet Metro Express. Autres investissements conséquents dans le transport routier : Rs 467 millions dans une nouvelle voie d’accès à l’aéroport de Plaisance, Rs 400,7 millions pour les travaux de stabilisation du tronçon Terre Rouge/Verdun, Rs 200 millions pour la mise à exécution d’une stratégie nationale de sécurité routière. Parallèlement, la National Development Unit envisage de dépenser Rs 274 millions pour la construction et la réfection des routes et allouera Rs 940,7 millions à l’installation de drains et travaux de terrassement.

S’agissant du secteur portuaire, le PSIP fait état de dépenses totalisant Rs 3,2 milliards par la Mauritius Ports Authority (MPA) et de Rs 658,2 millions par la Cargo Handling Corporation Ltd. À l’aéroport, des investissements de Rs 270 millions seront faits dans la construction d’une nouvelle tour de contrôle et l’acquisition d’équipements.

La Central Water Authority se propose de faire des investissements s’élevant à Rs 2,9 milliards dans divers projets dont l’unité de traitement de Bagatelle en 2016/2017. En outre, on s’attend à des dépenses d’environ Rs 1,7 milliard pour la poursuite du programme de remplacement des tuyaux défectueux. En comptabilisant ces dépenses et les investissements dans la construction de logements sociaux, entre autres, le budget total consacré à l’item « Housing and Community Amenities » atteindra Rs 5,6 milliards.

Par ailleurs, le gouvernement fait état de dépenses de développement de Rs 782 millions dans le secteur de la santé dont Rs 250 millions pour l’achat d’équipements high-tech et Rs 1,3 milliard dans le secteur de l’éducation incluant Rs 250 millions pour l’équipement destiné au programme « Early Digital Learning ».

Des Rs 34,9 milliards de dépenses de développement prévues pour le présent exercice financier, 50,5 % proviendront de divers emprunts effectués sur le marché local. Des corporations publiques injecteront 19,1 % à partir de leurs ressources individuelles alors que les subventions provenant de pays amis et de sources multilatérales représenteraient 19,3 %. Les emprunts de l’étranger contribueraient pour 11,2 % au budget de développement.

Article from – Le Mauricien

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See