New here? Register. ×
Menu

SCHOOL CERTIFICATE TECHNICAL: UNE NOUVELLE OUVERTURE VERS LE MONDE PROFESSIONNEL

no comments
  • Featured-Image-Recovered-5-sct
23Jun

SCHOOL CERTIFICATE TECHNICAL: UNE NOUVELLE OUVERTURE VERS LE MONDE PROFESSIONNEL

Dans le cadre de la réforme éducative, un nouveau programme préparera éventuellement les collégiens à des formations dans les polytechniques.

Dans le cadre de la Nine-Year Continuous Basic Education, un accord sera bientôt signé entre le Mauritius Examinations Syndicate (MES) et l’University of Cambridge International Examinations (UCIE). Il concerne l’introduction du School Certificate Technical. C’est un programme qui facilitera l’accès aux institutions polytechniques dans le cadre de la préparation pour le monde professionnel. Les élèves du premier batch du Primary School Achievement Certificate (PSAC) de 2017 pourront opter pour ce nouveau programme d’études après leur Grade 9 (Form III) en 2020.

Selon Brenda Thanacody, directrice du MES, le SC Technical comprendra des matières comme les Marine Studies, Food and Nutrition, l’Entrepreneurship et la Physical Education. « Ceux qui opteront pour le SC Technical pourront se diriger vers le HSC Professional. Le contexte éducatif évolue à Maurice et il est important d’apporter des changements qui correspondent au marché du travail et de préparer les jeunes à s’y intégrer. Il nous reste qu’à peaufiner certains éléments avant sa mise à exécution », précise-t-elle.

Plus de flexibilité

Pour Soondress Sawmynaden, de l’Union of Rectors and Deputy Rectors of State Secondary Schools, cette initiative du ministère de l’Éducation va promouvoir davantage le Technical and Vocational Education and Training (TVET) à Maurice. « Déjà, dès le départ, les élèves n’auraient pas dû avoir à subir la pression du CPE. Ainsi, avec les examens en Grade 9, il sera plus facile de canaliser les aptitudes des élèves. Ceux qui sont doués en langues ou en sciences choisiront des institutions spécialisées. On a tendance à ignorer les matières techniques, alors qu’elles peuvent leur ouvrir les portes de différentes sphères. Le pays a besoin des compétences techniques », précise-t-il.

Lucien Finette, ex-directeur du MES, affirme que le SC Technical est sur le même modèle que l’International General Certificate of Secondary Education (IGCSE). Il souligne qu’il avait envisagé la mise en place de l’IGCSE qui est une méthode plus moderne. « Il faut avoir une certaine flexibilité. Avoir des matières obligatoires et ne pas réussir son SC en raison d’un échec en Anglais sont des méthodes dépassées pour évaluer un élève.  Il ne faut tout de même pas oublier que l’élève doit avoir une bonne base académique qui va de pair avec la technique », fait-il valoir.

Rookmini R., mère d’un élève qui sera parmi les premiers à prendre part aux examens du PSAC, affirme que c’est « une bonne initiative » du ministère. Bien qu’elle affirme qu’il existe toujours des zones d’ombre, Rookmini R. soutient que ce programme permettra aux élèves qui n’arrivent pas à s’en sortir avec les matières conventionnelles de continuer leurs études au niveau technique. « Mon fils n’est pas vraiment doué en langues. Il est toujours intéressé à faire des activités. Je suis sûre que ce programme l’orientera vers des filières professionnelles », dit-elle.

Article from – Defimedia

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See