New here? Register. ×
Menu

Nouvelle filiale: MK crée Mauritius Helicopters Ltd

no comments
  • Featured-Image-Recovered-5-helicop
02Jun

Nouvelle filiale: MK crée Mauritius Helicopters Ltd

Les activités «hélicoptères» d’Air Mauritius (MK) représentent un pôle de croissance important. Raison pour laquelle la décision a été prise de séparer les opérations «avions» et «hélicoptères» afin de satisfaire les exigences des règlements de l’aviation civile. Et par la même occasion, permettre à la compagnie aérienne nationale de déceler le potentiel que cette activité représente. Mauritius Helicopters Ltd (MHL), une filiale commerciale distincte détenue à 100% par MK, a donc été créée.

C’est ce qu’a confié à l’express le Chief Executive Officer, Megh Pillay. Depuis la fin de la semaine dernière, plus d’un du côté du Paille-en-Queue Court se demandait si MK avait trouvé un repreneur pour son pôle opérations hélicoptères. Mais lorsque nous l’avons interrogé, Megh Pillay a tenu à démentir «cette rumeur persistante». Révélant, par la même occasion la création de MHL.

La licence d’opérateur et les biens opérationnels, dont les appareils de l’unité hélicoptère de MK, ont été transférés à la filiale MHL. Le CEO de MK déclare avoir eu de longues sessions de travail, le vendredi 27 mai, avec les deux syndicats de pilotes de MK. Parmi les sujets qui ont été abordés, l’avenir des pilotes affectés au département hélicoptères. «Les employés de cette unité ont le choix d’être déployés ailleurs au sein de MK ou d’être secondés à MHL, sauf les pilotes d’hélico. Ceux-là peuvent garder leurs conditions de travail contractuelles mais seront secondés pour opérer sous MHL du fait que MK n’aura plus une licence lui permettant d’opérer des hélicoptères», dit Megh Pillay.

Investissements

Il explique que pour réaliser un tel projet, il va falloir investir. D’ailleurs, fait-il valoir, la compagnie aérienne nationale est ouverte à l’idée d’un partenariat, avec le capital ainsi que l’expertise adaptée. Le numéro un de MK ajoute que des intérêts du privé ici et de l’étranger se sont officiellement manifestés en 2012-2013, après un appel d’offres. Exercice qui, depuis, est resté sans suite. Plus de cinq opérateurs ont exprimé leur intérêt et une des offres avait été retenue. Megh Pillay a ravivé ce dossier depuis peu pour voir si l’intérêt y est toujours.

Il poursuit qu’à ce stade, le nom du partenaire au sein de MHL n’a pas encore été arrêté «car les discussions viennent de démarrer». De fait, précise-t-il, aucune décision finale n’a été prise.

Article from – L’express

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See