Le Leader

Pravind Jugnauth, son épouse et ses trois filles Sonali,Sonika et Sara
Lors du congrès à Bel Air, août 2011
Le leader du MSM porte un grand intérêt aux valeurs familiales (congrès à Vacoas en décembre 2011)
Lors du congrès à Plaine-Verte septembre 2011
Lors du congrès à Plaine-Verte, septembre 2011

Pravind Kumar Jugnauth

Ancien vice-Premier ministre, ministre des Finances et du Développement économique
Date de naissance : 25 décembre 1961

Éducation:
- Collège Royal de Curepipe
- Etudes en Droits à l’Université de Buckingham (UK) et a obtenu un LLB (Hons)
- Avocat, Lincoln Inn, Londres (UK)
- Études à Council of Legal Education, Londres, UK
- Études à Aix-en-Provence Université (France) et a obtenu un DESU (Degré d’Etudes Supérieures d’Université)

Graduation d’honneur
- Honoré comme Docteur. Honoris Causa par l’Université
de Buckingham en février 2005.

Vie familiale:
Marié à Kobita Ramdanee en 1992 et de leur union sont nées trois
filles: Sonika, Sonali et Sara.

Postes occupés:
- Rejoint le MSM en 1990
- Conseiller à la municipalité de Vacoas / Phoenix d’octobre 1996 à septembre 2000
- Nommé leader-adjoint du MSM en octobre 1999
- Prend le leadership du MSM en avril 2003
- Elu de la circonscription n ° 11 (Rose-Belle/Vieux Grand-Port) le 11 septembre 2000
- Ministre de l’Agriculture, de la Technologie alimentaire et des Ressources naturelles de septembre 2000 à septembre 2003.
- Vice-premier ministre et ministre des Finances et du Développement économique du 30 septembre 2003 à 29 avril 2005.
- Elu à la partielle de la circonscription No. 8 (Moka/Quartier-Militaire) le 1er mars 2009.
- Elu à la circonscription No. 8 aux élections générales du 5 mai 2010.
- Vice-premier ministre et ministre des Finances de mai 2010 à juillet 2011.

En tant que ministre de l’Agriculture, Pravind Jugnauth a démontré sa vision et sa clairvoyance. Il a courageusement présenté le Plan stratégique du secteur sucre 2001 – 2005 et mis en chantier la réforme dans le secteur sucrier afin d’assurer sa viabilité à long terme et la compétitivité. Malgré une campagne agressive et hostile menée par l’opposition d’alors, il a mené le dossier en avant avec détermination et conviction. Il a initié le processus visant à convertir l’industrie du sucre en s’appuyant presque exclusivement sur la production de sucre dans une industrie de la canne à sucre entièrement diversifiée avec l’accent sur la production d’éthanol, le rhum agricole, les sucres spéciaux, d’autres produits à forte valeur ajoutée et de production d’électricité à partir de la bagasse. Grace à ces réformes, le secteur du sucre a été en mesure de faire baisser ses coûts de production de manière significative et de mieux faire face aux défis découlant de la réduction du prix garanti du sucre sous le Protocole sucre avec l’Union européenne.

Tout en travaillant sur les réformes dans le secteur du sucre, Pravind Jugnauth a réussi à négocier un forfait très avantageux pour les travailleurs sous le plan de retraite volontaire (VRS). Quelques 8000 travailleurs qui ont opté pour la retraite volontaire a reçu une rémunération en espèces dépassant Rs 2,5 milliards et quelques 825 arpents de terre d’une valeur Rs 3 milliards.

Pravind Jugnauth a également mis sur pied les réformes ambitieuses dans le secteur agricole du secteur non-sucre et placé l’agriculture non-sucrière sur la voie de la modernisation et la sophistication. Il a encouragé la culture hydroponique et autres méthodes modernes de production tout en même temps, préparant le terrain pour que l’île Maurice émerge comme un centre d’excellence pour la recherche en biotechnologie agricole et de l’expertise sophistiquée dans ce domaine. Des actions ont été entreprises pour mettre en place un Institut national de biotechnologie agricole et de laboratoire de technologie alimentaire à Maurice.

Pravind Jugnauth a lancé le Fonds du bien-être petits planteurs et donc réalisé un rêve de longue date de la communauté des planteurs. Le fonds s’adresse à la prospérité des planteurs et de leurs familles et offre des régimes d’assurance des cultures destinées à soutenir financièrement les planteurs dont les cultures sont affectées par des conditions météorologiques défavorables.

Sur la scène internationale, Pravind Jugnauth a démontré ses capacités de négociation et de compétences, en sa qualité de porte-parole du groupe sucre ACP. Il commandait le respect. Il a réussi, entre autres, à convaincre l’Union européenne de reporter la réforme du régime sucrier de 2001 à 2006 et de rendre la Commission de l’UE et l’OMC reconnaissent l’importance d’un traitement préférentiel et différencié pour les petits pays vulnérables comme Maurice.

En tant que ministre des Finances, Pravind Jugnauth est venu en aide à la masse par le biais de nombreuses mesures, y compris la réduction des taxes sur des milliers de produits. Il a même augmenté les subventions sur les produits de base pour alléger le fardeau des hausses de prix sur le peuple. Il a traité les syndicalistes avec considération et ont donné des compensations salariales bien au-dessus des taux d’inflation dans les deux années successives.

Histoire retiendra que Pravind Jugnauth, en tant que ministre des Finances MSM, a lancé le projet ambitieux de faire de Maurice une île duty free. Ce projet aurait changé le destin socio-économique du pays. Il reste élevé sur l’agenda du chef de MSM pour l’avenir.


-
-

 

© 2014 Copyright © 2014 - MSM PARTY - Tous droits réservés

Scroll to top