New here? Register. ×
Menu

L’Alliance Lepep rendra public le contrat Jin Fei

no comments
Written by Admin 3 | Published in Latest News, Latest Updates
  • Jinfei-contract
19Nov

L’Alliance Lepep rendra public le contrat Jin Fei

Un futur gouvernement de l’Alliance Lepep rendra public le contrat secret s’agissant du projet Jin Fei. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse en ce mardi 18 novembre par Vishnu Lutchmeenaraidoo, shadow finance minister de cette alliance.

Entouré de Maya Hanoomanjee, Jugdish Goburdhun, Patrice Jean-Louis, Veerassamy et Robert Pallamy, Vishnu Lutchmeenaraidoo a souligné que le projet Tianli devenu Jin Fei par la suite est possiblement un des plus retentissants scandales que le pays ait connus. Il rappelle que le Premier ministre dans sa propre circonscription a déraciné 250 petits planteurs qui cultivaient des produits agricoles sur une superficie de 500 arpents de terre. Ces terrains, indique-t-il, avait une production de 60 à 70 tonnes de cannes à sucre par arpent. « C’était un des rendements les plus élevés du pays. » Le PM et son ministre des Finances d’alors, Rama Sithanen avaient exproprié ces terres pour les offrir à des promoteurs chinois. « Il y a beaucoup de zone d’ombre qui nécessite des clarifications à commencer par l’accord signé entre le gouvernement mauricien et Tianli, accord que le ministre des Finances a toujours refusé de le rendre public. » Et de se demander ce qui peut motiver un gouvernement de faire partir 250 petits planteurs représentant quelques 800 personnes qui gagnaient leur vie sur ces terres. La valeur de ces terres dépasse, ajoute-t-il, Rs 5 milliards.

L’Alliance Lepep, a poursuivi Vishnu Lutchmeenaraidoo, s’engage à faire la lumière sur les conditions dans lesquelles les petits planteurs de la région de Riche-Terre qui avaient un bail de 99 ans ont été expropriés afin de faire de la place au projet JinFei. Ce qui le pousse à dire que dès que sir Anerood Jugnauth arrive au pouvoir, l’accord entre l’Etat mauricien et le géant industriel chinois sera rendu public. « A l’Assemblée Nationale, le ministre des Finances d’alors avait déclaré que le gouvernement a dit qu’il ne faut pas rendre public l’accord. C’est absolument faux ! A l’époque nous avions rencontré l’ambassadeur de Chine et nous l’avions demandé si ce qu’avance le gouvernement est vrai. L’ambassadeur m’avait donné l’assurance que son pays n’a rien à voir dedans. Cela ne le concerne pas, c’est une décision du gouvernement mauricien. » Il avance que le prochain gouvernement dirigé par sir Anerood s’assurera également que les planteurs expropriés reçoivent une meilleure compensation que celle déjà obtenue.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a également annoncé que le futur gouvernement revalorisera le revenu que reçoivent les petits planteurs de la vente de bagasse aux IPP’s pour la production de l’électricité. « A Maurice, ils reçoivent Rs 7 par tonne de canne à sucre qui donne l’équivalent de 350 kilos de bagasses pour produire de l’électricité vendue au CEB pour une valeur de Rs 2000. A la Réunion, les planteurs obtiennent Rs 500 pour le même volume. Pour une certaine forme de justice et d’équité, il faut qu’il y ait une augmentation bien conséquente dans le prix des bagasses », estime-t-il. L’Alliance Lepep mettra en chantier des projets pour une participation plus active des planteurs dans le développement du pays. Les petits planteurs seront encouragés dans des projets d’aliment bio et ceux produisant moins de 60 tonnes de sucre seront exemptés de toute assurance au Sugar Insurance Fund Board.

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See