New here? Register. ×
Menu

LA MARIE : SOUTIEN AUX PLANTEURS POUR LA POLLINISATION ET l’ELIMINATION DES MOUCHES DE FRUITS ENCLENCHE

06Jul

LA MARIE : SOUTIEN AUX PLANTEURS POUR LA POLLINISATION ET l’ELIMINATION DES MOUCHES DE FRUITS ENCLENCHE

Le Small Farmers Welfare Fund – SFWF – en collaboration avec le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a lancé le jeudi 5 juillet 2018 le projet « Ansam Anou azir pou lavenir » visant à encourager la pollinisation et l’élimination des mouches de fruits à La Marie.

Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, s’adressant aux planteurs de la région – environ 200 qui exploitent une superficie de 450 arpents – a soutenu que ce projet est de rétablir la biodiversité sur les berges de la rivière Takamaka sur une distance de 4 kilomètres. La région de La Marie, Robinson, Plaine Sophie, dit-il, reste le grenier de Maurice. Selon les statistiques, l’on a une production plus de 100 000 tonnes de diverses variétés de légumes tous les ans. « La culture vivrière est importante. Nous devrons produire plus avec l’accent sur la qualité », insiste-t-il.

 

Avant l’évènement du jour, le SFWF dont le président du conseil d’administration est Ashok Bundhoo, un important programme de nettoyage de la rivière a eu lieu et les débris enlevés. Et les alentours ont été reboisés avec 600 plantes endémiques et mellifères pour favoriser la multiplication des abeilles essentielles pour la pollinisation.

Mahen Seeruttun a aussi fait état du Pesticide Bill qui a été voté à l’unanimité au parlement dans la soirée du mardi 3 juillet. Cette loi était, dit-il, long overdue. L’utilisation abusive de pesticides a affecté grandement la santé des planteurs et par extension celle des consommateurs et de l’environnement. « Ce projet de loi est une mesure non pas pour sanctionner mais pour protéger les planteurs, les consommateurs et l’environnement», ajoute-t-il. La formation et l’accompagnement des planteurs sur l’utilisation des planteurs et la manière pour disposer les logements sont assurés par les techniciens du FAREI.

Mahen Seeruttun a rappelé les différentes mesures budgétaires prises dans l’intérêt des planteurs : le Crop Insurance avec une enveloppe de Rs 30 millions, la reprise des activités culturales sur 500 hectares de terres en état d’abandon avec Rs 50 millions, le projet de mini sheltered farming pour encourager les micro-jardins avec un budget de Rs 10 000, augmentation de 6% sur le prix des feuilles de thé, le paiement de 50 sous par kilos aux planteurs pour le manque à gagner durant les trois mois de l’hiver, et le remboursement de la TVA sur des équipements spécifiques, entre autres. Sans oublier le gros investissement dans un laboratoire pour produire 15 million mouches de fruits stériles par semaine et le laboratoire sera opérationnel le mois prochain.


Click to join our facebook

Follow our PM Pravind Jugnauth


Sharing is caring

Lor Coltar

open all posts

Lor Coltar

Lor Coltar

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

captcha

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See