New here? Register. ×
Menu

Good Governance and Integrity Reporting Bill – Roshi Bhadain dévoile les grandes lignes du projet de loi

no comments
  • Featured-Image-Recovered2-GGIR-Bill-RB
10Nov

Good Governance and Integrity Reporting Bill – Roshi Bhadain dévoile les grandes lignes du projet de loi

Roshi Bhadain est venu mettre fin à des semaines de spéculations et de débats hier en rendant public les clauses principales du projet de loi du Good Governance and Integrity Reporting Bill, lors d’une émission sur une radio privée hier.

D’emblée, le ministre de la Bonne Gouvernance a fait comprendre que la raison pour laquelle une ébauche de cette loi avait été rendue public dans un premier temps était pour permettre aux citoyens, politiciens inclus, de réagir sur ce projet de loi.

Roshi Bhadain c’est voulu clair, “C’est une loi qui a été rédigée afin de renforcer notre constitution en vue de traquer tous ceux qui s’enrichissent de façon frauduleuse au détriment du reste de la population. En aucun cas, cette loi n’est-elle un outil politique. Je ne serai pas éternellement ministre donc je n’ai aucun intérêt à essayer d’implémenter une loi qui pourrait être un jour utilisée contre moi.”

Poursuivant sur sa lancée, le ministre Roshi Bhadain a, en toute transparence, dévoilé son patrimoine personnel en prenant le soin de préciser qu’il ne possède aucun cheval, contrairement à ce que veulent faire croire ses quelques détracteurs. Il a, en se faisant, démontré que ceux qui vivent et gagnent leur vie en toute transparence n’ont, en général, rien à cacher sur ce qu’ils possèdent et de la provenance de ces biens.

Prouvant que le gouvernement de l’alliance LEPEP est celui du peuple, Roshi Bhadain a dévoilé les grandes lignes du Good Governance and Integrity Reporting Bill:

– Les biens valant moins de Rs 10 millions ne seront pas sujets à une demande de saisie devant la Cour. Aucune définition préalable de la «richesse» n’avait été faite dans le projet de loi présenté à l’Assemblée nationale il y a deux semaines.

– Les nominations du board de l’Integrity Reporting Services Agency seront faites par la Présidente de la République sur recommandation du Premier Ministre, après consultation avec le leader de l’opposition.

– L’Integrity Reporting Services Agency aura un délai de six semaines pour boucler son enquête et saisir la Cour suprême pour une demande de saisie de biens.

D’autre part, le ministre de la Bonne Gouvernance est catégorique: le Good Governance and Integrity Reporting Bill est un projet de loi qui ne vise pas “bann ti marchands dholl puris, bann marchands ambulants ou bann dimouns ki gagne cado marriage couma ene bann démagogues ki p gagne peur p rod fair croir, li ene la loi ki pou combatt l’inégalité et l’illégalité parmis bann dimouns ki ramass gros dibien lors ledo population.”

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See