New here? Register. ×
Menu

AGRICULTURE : FORENA met en place un centre d’excellence pour l’agriculture bio

no comments
  • Featured-Image-Recovered-5-bio-agricultyre
31May

AGRICULTURE : FORENA met en place un centre d’excellence pour l’agriculture bio

L’Ong FORENA (Fondation Ressources et Nature) a mis en place, depuis peu, un centre d’excellence pour l’agriculture bio sur des terres anciennement occupées par la Maison Familiale Rurale du Nord, à Calebasses. « Ce sera un centre d’information, de formation et d’expérimentation mais aussi un centre d’accueil pour les stagiaires qui peuvent venir apprendre l’agriculture bio sur place. Nous offrons aussi des service-conseils », déclare Manoj Vaghjee, président de cette Ong.

Jouissant d’une certaine expérience dans le domaine de l’agriculture bio depuis au moins sept ans, cette Ong a voulu partager ses connaissances avec les autres, en s’associant à d’autres organismes qui opèrent dans le même domaine. C’est ainsi qu’elle est tombée sur la Maison Familiale Rurale du Nord, à Calebasses, qui offrait, depuis quelques années déjà, des cours de formation agricole aux jeunes. « Puisqu’elle avait cessé ces cours en agriculture pour se consacrer davantage à l’hôtellerie, nous lui avons proposé de créer un centre pour l’agriculture bio sur leur terrain d’une superficie d’un arpent et demi, certifié bio, qui était abandonné », déclare Manoj Vaghjee.

L’accord entre les deux parties a été signé en décembre 2015 et le centre d’excellence a commencé ses activités il y a quelques moi : la production de légumes bio « pour montrer aux gens », offrir cinq jours de formation de base à tous ceux intéressés, une formation de perfectionnement pendant deux jours tous les trois mois sur deux ans à ceux qui sont déjà dans la culture bio ; et aussi former des formateurs, à la raison de deux jours tous les trois mois. Le centre va aussi collecter toutes les informations concernant la culture bio du passé venant de la part de nos aînés et en faire une sorte de “Wikipedia”. « Je veux construire un site internet où tous ceux intéressés peuvent partager leurs connaissances et informations et en discuter avec les autres », souligne notre interlocuteur.

La création de ce centre cadre avec la démarche du gouvernement visant à produire 50 % de légumes bio dans quelques années. Mais, Manoj Vaghjee pense que « ce ne sera pas aussi simple que ça ; nous ne pourrons faire du bio partout dans le pays. Il y a trop de contamination. » Et d’ajouter : « On ne peut cultiver tous les légumes bio en masse mais en de petits lots pour empêcher les insectes et les maladies d’attaquer les plantes. »

FORENA a commencé à s’intéresser à la culture de légumes il y a quelques années, quand avec le GEF Small Grants Programme, elle a estimé qu’il y avait un excédent de produits chimiques dans nos légumes et nos fruits. « Mais, il n’y a aucune preuve d’une conséquence néfaste, sauf que certains médecins ont commencé à en parler et à faire des liens entre certaines maladies et les résidus issus des produits chimiques dans nos produits agricoles », laisse entendre Manoj Vaghjee. FORENA a pris la chose en main en faisant venir un expert cambodgien et GEF a contacté Eco-cert en France pour la certification « qui est essentielle ». « Nous nous sommes associés à l’APEIM qui cherchait un système de thérapie de sol pour les handicapés, qui sont assez sensibles aux produits chimiques », dit-il.
Aujourd’hui, FORENA compte 16 sites certifiés bio à Maurice, dont un à Rodrigues. Des agriculteurs individuels se sont également joints à cette Ong en vue de faire du bio.

Article from – Le Mauricien

Click to join our facebook

Latest Updates

open all posts

Latest Updates

Latest Updates

Have a story to tell?

Send Us Your Ideas & Suggestions

To use CAPTCHA, you need Really Simple CAPTCHA plugin installed.

Privacy is guaranteed
MSM Party - Be the Change that You want to See